Certain médias russes et pro-Kremlin ont récemment rapporté que le président de la Verkhovna Rada (le Parlement ukrainien – ndlr), Adriy Paroubiy a appelé les ukrainiens «à un nouveau Maidan» (les actions de protestation de masse – ndlr). Zvezda, Russkaya vesna, dnr-hotline.ru ainsi comme d’autres médias moins connus ont tiré cette conclusion du message que ce politicien a publié le 22 mai 2019 sur sa page Twitter.

Website screenshot Zvezda

Website screenshot Rambler

Website screenshot Russkaya Vesna

«Vous pensez qu’il y a du revanche dans l’air? Non. C’est l’odeur de pneus brûlants! La revanche ne passera pas!» – a tweeté Andriy Parubiy.

Selon les médias russes, il s’agissait d’un appel aux protestations antigouvernementales et au nouveau Maidan.

Mais en réalité, ce message de Parubiy faisait référence à son discours, qu’il a prononcé le 22 mai pendant une législature spéciale. C’était la réaction de M.Parubiy aux propos du député du bloc d’opposition, Olexandre Dolzhenkov, proche du Prédisident dechu Yanoukovitch, qui a annoncé qu’après les élections législatives, sa partie initiera l’annulation d’un certain nombre de lois, adoptées précédemment.

«Le bloc d’opposition déclare que lors de la neuvième législature, nous allons annulé la loi sur la décommunisation, et la loi sur les langues, jugées anticonstitutionnelles. Nous allons appliquer nos efforts à résoudre pacifiquement la situation dans le Donbass. Et quoi que vous disiez, votre image est négative et vous êtes un phénomène temporaire en politique…» a déclaré Dolzhenkov.

Andriy Paroubiy n’exprimait donc pas de menaces. Il a juste rappelé aux proches de Yanoukovitch, qui évoquaient une éventuelle revanche, comment ils ont perdu le pouvoir.