Le site propagandiste russe Ukraina.ru a diffusé un texte manipulateur au sujet de resultats de sondages, réalisés par le centre «Socialniy monitoring» et l’Institut ukrainien de recherche sociale nommé d’après Alexander Yaremenko. Selon les conclusions de l’article de Ukraina.ru, «la grande majorité des Ukrainiens sont démoralisés et ne croient pas en honnêteté de la prochaine élection présidentielle».

Website screenshot Ukraina.ru

En réalité, le sondage «Les orientations électorales de la population ukrainienne: la dernière décennie de février 2019» (mené du 20 février au 1er mars 2019 par deux organisations sociologiques ukrainiennes) ne revelent pas de regard si catastrophique de l’ensemble des ukrainiens sur le scrutin à venir.

Ukraina.ru annonce que «les citoyens ukrainiens sont déjà prêts, dans leurs têtes, à la fraude électorale». L’illégitimité possible des prochaines élections, les nombreuses violations à venir et les fraudes sont les clichés de la propagande du Kremlin les plus utilisés dans les nouvelles à propos des élections en Ukraine. Le journal en ligne cite l’analyste politique ukrainien Vadim Karasev, participant actif de débats télévisés propagandistes russes, qui a prétendu que «les élections seront très sales, jusqu’à toute franchise de l’illégalité».

Website screenshot Uisr.org.ua

Website screenshot uisr.org.ua

Pourtant, les sondages cités n’affirment guère que les Ukrainiens sont tous prêts à la fraude électorale. Les différentes questions ont été posées. En particulier, sur les violations du droit de vote, 45,5% des répondants n’ont pas eu l’expérience de violation du droit de vote, 15,7% ne sont pas exprimés. Le reste, donc moins que 40% et pas tous, a fait face à des «certains violations». Mais eux non plus ne se sont pas exprimé dans le sens que les fraudes totales sont inevitables.