Manipulation: Porochenko a privé du titre de citoyen d’honneur de Vérone à cause de tableaux volés

Le 8 octobre dernier, des médias russes ont rapporté que députés d’une des plus belles villes d’Italie, Vérone, auraient privé le président ukrainien Petro Porochenko du titre de citoyen d’honneur suite à ses «intentions suspectes». Ces médias prétendent que le leader ukrainien aurait «retardé le processus de retour» de tableaux précédemment volées au musée de Castelvecchio, dans l’attente d’une «récompense» de la part des italiens. Ce fake a été diffusé par Ukraina.ru, Lenta.ru, Argumenti i Fakty.

Website screenshot Ukraina.ru
Website screenshot Lenta.ru
Website screenshot AIF.ru

En réalité, tout s’est passé différemment. Déjà, il s’agit de 17 chefs-d’oeuvre volés de musée italien fin 2015, parmis lesquels se trouvaient des oeuvres de Rubens, Tintoretto et Caroto. Les gardes-frontières ukrainiens ont saisi les tableaux, qui étaient censé être vendus en Moldavie, en mai 2016. Sept mois plus tard, le président de l’Ukraine a solennellement transmis les chef-d’oeuvres à leur propriétaires légitimes à Vérone.

Radio Svoboda

En remerciement, les autorités locales ont décidé d’attribuer au président ukrainien le titre de citoyen d’honneur de Vérone. Certains députés pro-russes, du parti d’extrême-droite, Liga ont réagi très violemment et ont immédiatement demandé d’annuler cette décision.

Website screenshot RIA Novosti

En mars 2018, suite aux élections, les populistes sont arrivé au pouvoir en Italie, et Matteo Salvini, qui dirige également le parti Liga, et devenu le vice-premier ministre italien. M. Salvini ne cache donc pas ses opinions pro-russes. Ayant la majorité dans la mairie de Vérone, les élus de Liga ont pu mettre leurs intentions en application : retirer le statut qui dérangeait tant leurs camarades de Moscou à M Porochenko.

https://www.facebook.com/salviniofficial/photos/a.278194028154/10156075170693155/?type=3

https://www.facebook.com/salviniofficial/posts/10152952207568155:0

https://www.facebook.com/salviniofficial/posts/10153394730283155:0

Selon l’ambassadeur de l’Ukraine en Italie, Yevhen Perelygin, il ne s’agissait que d’«une performance artistique». Le délais «trop long» de retour des tableaux n’était qu’un prétexte pour le parti pro-Kremlin pour marquer leurs préférences politiques. Matteo Salvini, leader de Liga, se rend régulièrement à Moscou, demande l’annulation des sanctions contre la Russie, qui ont été prises suite à l’annexion de la Crimée et se prend en photo à la Place Rouge en tee-shirt de supporter de Poutine. En 2017, le parti Liga a même signé un accord de partenariat avec le parti de Poutine, « La Russie Unie ».

Website screenshot Європейська правда

Yevhen Perelygin a invité les autorités pro-Kremlin à visiter l’Est de l’Ukraine pour «se rendre compte des terribles conséquences de l’agression russe dans le Donbass», lit-on sur la page officielle de l’ambassade d’Ukraine en Italie.