Selon certains médias russes, l’Ukraine est un pays leader parmis ceux qui sont le plus souvent contestés auprès de la CEDH par leurs citoyens. C’est sont RIA Novosti et Ukraina.ru qui ont diffusé un tel propos le 24 janvier. Ils affirment que l’Ukraine fait partie du top 3 des pays qui que négligent le plus les droits de leurs habitants. Les propagandistes citent le président de la CEDH, Guido Raimondi, qui a déclaré: «Le nombre de plaintes contre l’Ukraine pour violation de la Convention européenne des droits de l’homme a augmenté au cours de l’année passée».

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot RIA Novosti

La citation est correcte, mais sortie de son contexte. Elle ne représente qu’un petit fragment du discours du président de la CEDH.

En effet, l’Ukraine est troisième quant à la quantité de plaintes enregistrées à la Cour. Par contre, les plaintes ukrainiennes ne représentent que 12,9% de la charge totale de travail pour la Cour. Les propagandistes ont «oublié» de mentionner que le leader absolu de cette liste est la Russie, avec 20,9% de la charge de travail. L’année dernière, la Russie a été reconnue coupable lors de 238 plaintes. C’est presque 3 fois plus que le nombre de condamnations pour l’Ukraine.

Communiqué de presse de CEDH

Les propagandistes n’ont pas spécifié non plus qu’environ la moitié des plaintes contre l’état ukrainien sont liées à l’agression russe, l’annexion de la Crimée et l’occupation des régions de Donetsk et de Lougansk. Guido Raimondi a souligné que la Cour étudie actuellement 5 plaintes d’état ukrainien contre la Russie.

Il convient également de rappeler qu’un fort pourcentage de plaintes en provenance de l’Ukraine a été déposées avant la Révolution de la dignité.

Website screenshot Evropeyskya Pravda