L’émission télévisée russe «Vesti» et son site d’information ont affirmé que les «observateurs internationaux sont persuadés que l’Ukraine ignore délibérément les Accords de Minsk». Diantre, l’heure est grave… Si on en crois ce reportage, la communauté internationale s’apprête à blâmer l’Ukraine pour exonérer les séparatistes et la Russie de toutes responsabilités. Puisqu’on vous dit que c’est l’Ukraine qui est seule coupable pour cette guerre.

Website screenshot Vesti

Website screenshot Vesti

Les faits, cependant, disent tout autre chose. En réalité, le seul expert international qui a émis ce jugement est Manuel Ochsenreiter dont StopFake a déjà parlé.

don2

Cet «expert international» est venu à Donetsk pour «effectuer le suivi de la préparation des élections dans la DNR (République Populaire de Donetsk)».

La seule preuve d’ignorance des Accords de Minsk par l’Ukraine que Vesti a pu citer est sa déclaration: «Je vois que les Accords ne sont pas respectés. Je constate même un crime : l’Occident ne critique pas l’Ukraine et n’exerce pas de pression politique sur Kiev», a-t-il dit dans ce reportage.

Ochsenreiter n’a pas évoqué les raisons pour lesquelles il a émis ce jugement et il n’a pas non plus mentionné de faits montrant l’existence de ces violations prétendues. Par contre, desormais, les médias russes presentent largement cet « expert » à la télévision. Il est n’est plus seulement un journaliste d’une édition d’extrême droite allemande, mais il apparaît comme le « directeur du Centre allemand d’études eurasiennes », ce qui est beaucoup plus prestigieux…

Auparavant, il était simplement cité par les médias russes comme étant un journaliste, un observateur lors des élections dans la  «LNR» (République Populaire de Lougansk)  venu de l’Allemagne. La chaine de télévision russe RT l’a également cité comme «un expert sur le Moyen-Orient».

Website screenshot de RT sur YouTube

Website screenshot de RT sur YouTube

L’ activité de cet homme a été décrite dans un article publié par The Interpreter, un site  de Radio Svoboda. Il a détaillé les interventions de cet homme pour justifier l’annexion russe de Crimée et l’intervention dans le Donbass.

Website screenshot Interpretermag.com

Website screenshot Interpretermag.com

Précisons que les observateurs n’ont pas constaté de violation ou de non-respect des Accords de Minsk de la part de l’Ukraine. La déclaration d’un journaliste n’engage que lui-même.