Suite à un récent fake, annonçant la prétendue intention de Porochenko de priver de la nationalité ukrainienne tous les citoyens étant obligés de prendre des passeports russes pour vivre en Crimée, la propagande russe a découvert la «résignation» des ukrainiens par rapport à la politique étrangère russe.

Cette fois-ci, l’Ukraine aurait reconnu son «incapacité» à reprendre la Crimée. Cette soi-disant «nouvelle» a été diffusée par Lenta.ru, Ukraina.ru, NTV, Moskovskiy komsomoletz, Argumenti i fakti.

propagande russe fake

Website screenshot NTV

propagande russe fake

Website screenshot AIF

Ces médias tirent leur conclusions d’une une phrase mal interprétée de Georguiy Touka, vice-ministre sur la question des territoires temporairement occupés, à l’antenne de la chaine de télévision «112 Ukraina».

Lenta.ru affirme: «A présent, l’Ukraine est incapable de reprendre la Crimée. C’est ce qu’a déclaré le ministre adjoint à la question des territoires temporairement occupés et des personnes déplacées en Ukraine Georguiy Touka, à l’antenne de la chaine de télévision «112 Ukraina». D’après lui, Kiev est à présent obligé de se limiter aux actions diplomatiques et aux déclarations politiques».

La Douma de la Fédération de Russie a réagi à cette fausse «déclaration de Kiev», et les propagandistes de l’Ukraine occupée s’en donnent à coeur joie pour diffuser cette déclaration.

«Député de Douma d’Etat: l’Ukraine à deux doigts de l’acceptation de la Crimée comme faisant partie de la Russie», lit-on dans la citation du député de la Douma de Sébastopol, Dmitry Belik.

Website screenshot Novorossia

Website screenshot Lenta.ru

En réalité, Georguiy Touka s’est exprimé à l’antenne de «112 Ukraina» pendant 50 minutes, en abordant différents sujets. Les présentateurs de l’émission ont cité un expert militaire à propos de l’importance stratégique de l’île Tuzla, qui se trouve dans le détroit de Kertch. Le présentateur continue: «L’Ukraine considère la transmission de l’île de Tuzla dans la propriété de la Russie comme illégale car cela viole la législation internationale et ukrainienne…» Son question suivante est: «Que peut faire l’Ukraine, maintenant?» en gardant à l’esprit le conflit autour du territoire de Tuzla, et non pas de toute la Crimée. La réponse de Touka a été: «Rien. Pour être honnête, nous pouvons agir seulement par des actions diplomatiques et les déclarations politiques». Plus tard il a dit que la Russie, tôt ou tard, sera obligée de rendre la Crimée, et être tenue responsable pour cette annexion. Il ne s’agissait pas de l’incapacité de reprendre la Crimée ou de la résignation.

Georguiy Touka n’a jamais dit que l’Ukraine renonçait à récupérer la Crimée.

Website screenshot 112.ua