Pour décrire ce qu’il s’est passé lors du sommet UE-Ukraine, à Kiev, le 13 juillet dernier, les médias russes ont choisi les épithètes les plus percutants, estimant que ce sommet avait été «le plus infructueux», un «sommet confus», un «sommet infructueux». En gros, les journalistes russes n’ont rien trouvé de positif durant ce 19e sommet entre l’Union européenne et l’Ukraine. La plupart de médias ont surtout prêté leur attention aux désaccords grandissant entre les politiciens ukrainiens et leurs homologues européens, alors que le sommet s’est conclu sans déclaration conjointe. En outre, selon les médias russes le sommet s’est terminé par un scandale.

Cependant, la Commission européenne a fait des déclarations qui ne vont pas dans le sens voulu par les médias russes, au sujet de la réunion. Elle a souligné au contraire que «les réformes en Ukraine, en combinaison avec le soutien de l’Union européenne, ont eu un effet positif». Les médias occidentaux ont rapporté que l’absence de déclaration finale n’empêche pas une appréciation positive de ce qui a déjà été réalisé.

propagande russe fake

Website screenshot vesti.ru

propagande russe fake

Website screenshot lenta.ru

Ainsi, Vesti.ru a commencé par une déscription du contexte: «les combattants néo-nazis ont bloqué les six sorties de la Rada ( Conseil suprême d’Ukraine)», provoqué «des émeutes et la lutte dans la salle des séances». De plus, ils ont conclu que «ce sommet a été reconnu comme l’un des plus infructueux». Lenta.ru a ironisé sur l’accord d’association  devenu «martyr» ou «qui a tant souffert», de plus, selon ce journal en ligne Kiev est obligé à présent de mettre en oeuvre de «nombreuses obligations qui ne sont pas vraiment agréables».

Selon RIA Novosti Ukraina, l’absence de la déclaration finale conjointe a révélé des divergences fondamentales entre les membres de la Communauté européenne». Le journal en ligne Moskovskiy Komsomoletz a prétendu que «la diplomatie de Kiev a fatigué l’Europe», et que le sommet «s’est terminé par un scandale» car l’absence de la déclaration finale conjointe prouve «une crise dans les relations entre Kiev et Bruxelles». Life.ru a reprit cette idée.

propagande russe fake

Website screenshot crimea.kp.ru

propagande russe fake

Website screenshot tvzvezda.ru

Mais en fait, la Commission européenne a au contraire constaté que des résultats ont été obtenus par l’Ukraine. Le sommet a présenté les priorités à suivre pour continuer les réformes, de plus, il a prouvé l’existence d’un soutien financier de la part de l’UE, le soutien à la mise en oeuvre de réformes et la mise en pratique des critères européens. L’UE a confirmé sa détermination à ne pas reconnaitre l’annexion de la Crimée par la Fédération de la Russie, ainsi que d’insister sur la pleine application des Accords de Minsk. L’évaluation du sommet par les médias occidentaux n’a pas été si pessimiste que celle  des médias russes.