Le journal en ligne pro-russe Ukraina.ru a déformé les propos d’un observateur européen en affirmant que «la majorité de la population de l’Ukraine ne croit pas aux contes de fées des autorités ukrainiens à propos de l’«agression de la Russie» dans le sud-est du pays». En réalité, l’expert de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung ne s’est pas exprimé en ces termes. Il a juste dit que la majorité des ukrainiens, en parlant de la mission de maintien de la paix, voudrait voir une stratégie régionale concernant la résolution du conflit, plutôt qu’un plan international.

Website screenshot Ukraina.ru

Website screenshot antifashist.com

A croire à Ukraina.ru, «63 % des Ukrainiens voient le conflit dans le Donbass comme une guerre civile». C’est l’une des narration de la propagande russe, pour nier l’intervention russe dans le Donbass, alors que c’est un fait connu et vérifié.

Website screenshot @lb.ua

Website screenshot radiosvoboda.org

Un observateur, Simon Weiss, lors de la discussion tenue au X Forum national d’experts à Odessa, a insisté sur l’urgence du conflit dans le Donbass et sur l’importance de trouver une solution, à l’aide d’une réintégration de la région en Ukraine. M.Weiss a précisé que, selon lui, la plupart des Ukrainiens préfèrent une «approche régionale».

En particulier, Simon Weiss a dit ce qui suit (à partir de 01:34:24):

«63 % des ukrainiens voudraient bien voir une stratégie régionale pour la résolution du conflit, plutôt qu’internationale, avec de l’implication dans une mission de maintien de la paix. Il ne s’agit pas d’une internalisation du conflit. Ils ne soutiennent pas la mission de maintien de la paix ou les casques bleus. Les ukrainiens aimeraient voir une stratégie régionale, comme une transformation progressive des pouvoirs, et non pas une internalisation du conflit».

L’expert en a discuté avec le journaliste de Radio Svoboda. Il a ajouté que la société s’était déjà habituée au conflit, et qu’il fallait parler «d’institutions de réintégration – par des forces de maintien de la paix ou par l’extension progressive du territoire sans militants».

Website screenshot dif.org.ua

Malgré les tentatives des propagandistes de persuader le monde que les ukrainiens voient le conflit dans le Donbass comme une guerre civile, les résultats des recherches sociologiques disent le contraire.

L’un des derniers sondages effectué par la Fondation «Les initiatives démocratiques Ilko Ilkovych Kucheriv», en collaboration de service sociologique «Centre Razumkov», intitulé «L’avenir du Donbass: l’opinion publique en Ukraine et les régions», est formel. La majorité (32%) des répondants, en répondant à la question «Quelle décision est nécessaire pour que la paix revienne dans le Donbass», a répondu: «Obliger la Russie de cesser son implication dans le conflit du Donbass (renforcement des sanctions internationales, la pression des structures internationales sur la Russie)».